Cuir chevelu gras : comment j’ai réussi à espacer mes shampoings

Aujourd’hui on va parler d’un sujet pas très glamour : les cheveux gras. C’est un problème récurent chez beaucoup d’entre nous. J’ai toujours eu la sensation que mes cheveux regraissaient plus vite que la normale. Mes cheveux ont tendance à être gras aux racines et très secs aux pointes ce qui est assez difficile à traiter.
J’avais tendance à trop laver mes cheveux à raison de une fois tous les jours car j’avais l’impression qu’ils devenaient « sales » trop vite. Le problème est que plus je les lavait plus le sébum revenait en masse aux racines, et on ne va pas se mentir, devoir se laver les cheveux tous les jours c’est super chiant, surtout quand on doit passer par l’étape séchage, brushing etc…

IMG_3339

Alors un été, il y a deux ans maintenant j’ai pris la décision de démarrer comme une « cure » pour traiter mon cuir chevelu gras. Je m’en rappelle encore aujourd’hui, je venais de décrocher un job saisonnier en restauration et je me suis dit qu’il fallait que j’en profite pour laisser mes cheveux tranquille. Un chignon et hop on essaye d’oublier ses racines grasses.

Il faut y aller petit à petit afin de gagner un jour, puis deux… Tout est une question de patience pour tenter de réguler le sébum mais aussi d’utiliser les bons produits alors voici les quelques petites astuces que j’ai mis en oeuvre pour y arriver :

1 – Faire des masques d’argile verte aux racines 
Alors oui ça peut paraître bizarre mais l’argile verte est super autant pour les cheveux, le visage, le corps… J’essayai de me faire des masques autant que possible (a chaque shampoing pratiquement) afin « d’assécher » et d’apaiser mon cuir chevelu. Il suffit juste de laisser poser la matière sur cheveux secs une bonne quinzaine de minutes, et ensuite de rincer abondamment.

2 – Utiliser des shampoings secs 
Cet été là je me rappelle que c’était un peu la nouveauté du siècle. On en entendait parler partout alors j’ai décidé d’en acheter un dans ma grande surface sans grand espoir. Je me disais : « Mais c’est quoi ce truc ça va laisser des traces blanches ? » Je n’ai testé que les Batiste et j’en suis encore aujourd’hui ravie.
C’est vraiment ça qui m’a permis d’espacer mes shampoings car il permet d’absorber le sébum visible et de rendre les cheveux vraiment très potable surtout lorsqu’ils sont attachés !
J’en vaporise sur les racines et je laisse poser le temps de me maquiller. Ensuite je frotte mes racines et je les brosse pour enlever les résidus.
IMG_3356

3 – Proscrire les produits « spécial cheveux gras » 
J’ai évité d’utiliser tous les shampoings de ce genre car j’ai remarqué qu’ils ne faisaient rien de spécial mis à part agresser mes racines en les habituant à ce genre de produits. Il serait donc préférable d’utiliser des shampoings pour cheveux dit « normaux » afin qu’ils ne soient ni trop concentré en agents hydratants ou bien en agents purifiants.
IMG_33434 – Exit les soins alourdissant
Même en ayant les cheveux gras il faut bien évidement faire des soins sur ses longueurs. J’ai testé beaucoup d’après shampoings qui étaient beaucoup trop alourdissant et qui faisant regraisser mes racines. Il est donc important de bien poser son masque uniquement sur les pointes et sur une partie des longueurs.
Entre les shampoings privilégier les huiles (avec parcimonie) pour hydrater vos pointes afin d’avoir un brushing toujours impeccable :-)

IMG_3340

Niveau soins j’ai adoré utiliser ceux-ci ces derniers mois : le 3 minutes miracle Aussie qu’on ne présente plus, la crème au karité Rene Furterer, et l’après shampoing vegan Davines. J’ai découvert ces produits grâce à Birchbox et je pense les acheter en grands formats très rapidement :-)

A présent, je lave mes cheveux une fois tous les trois jours alors qu’auparavant je me faisais un shampoing tous les jours, alors j’espère que ces petites astuces pourront vous aider. N’hésitez pas à me laisser en commentaire les vôtres !

marion