Mes dernières lectures

Dans ce nouvel article je voulais parler d’un sujet que je n’avais pas encore abordé sur le blog : il s’agit des livres. J’adore lire, mais j’ai mes périodes… Quand je me rendais à la fac en transport en commun je lisais presque tous les jours pendant mes trajets en train, et certaines fois je ne trouvais pas l’envie de le faire avant de m’endormir soit parce que mon roman actuel ne me plaisait pas plus que ça ou bien parce que je passais mes soirées à descendre mon fil  d’actualités Instagram (grrr pas bien !)
Je vous ai regroupé mon avis sur quatre livres que j’ai lus récemment, sans vous raconter l’intrigue mais plutôt pour vous expliquer ce que j’ai aimé ou non et pourquoi.

Mes dernières lectures avis rouquines en jean

Mes dernières lectures avis rouquines en jean

Les gens heureux lisent et boivent du café & La vie est facile ne t’inquiète pas, Agnès Martin-Lugand

Résumés : « Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. » Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

« Alors que j’étais inconsolable, il m’avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J’avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J’étais prête à m’ouvrir aux autres. » Depuis un an que Diane est rentrée d’Irlande, elle a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux « Gens heureux lisent et boivent du café », son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et surtout il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car Diane sait qu’elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille. Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s’effondrer les unes après les autres. Aura-t-elle le courage d’affronter un autre chemin ?

> Les deux tomes se suivent mais j’ai largement préféré le premier. Agnès Martin Lugand écrit très bien et ne fait pas de longueur lorsqu’elle raconte telle ou telle scène mais lorsque je lisais le deuxième tome je me suis un peu ennuyée, enfin je me suis surtout lassée du personnage de Diane dans lequel je ne me reconnaissais pas du tout (oui ça a tendance à m’énerver). Le fait de la voir faire face à ses fantômes et qu’elle soit si indécise sur son futur au bout de tant de pages… J’ai trouvé son personnage un peu trop fragile à la longue. Ce que j’ai trouvé dommage certaines fois c’est que j’arrivais à deviner la suite… Cependant j’ai adoré le personnage de Edward, un homme ténébreux qui renferme pleins de mystères et qui ne parle pas beaucoup. J’ai aussi beaucoup aimé l’ambiance parisienne du roman, j’arrivais très bien à m’imaginer l’ambiance de son café, son ami Felix, et son petit « taudis » dans l’arrière boutique. Ces deux romans se lisent très bien et sont sans prétentions. L’auteur à crée des personnages très humains.

Mes dernières lectures avis rouquines en jean

Le charme discret de l’intestin, Giulia Enders

Résumé : Giulia Enders, jeune doctorante et nouvelle star allemande de la médecine, rend ici compte des dernières découvertes sur un organe sous-estimé. Elle explique le rôle que jouent notre “deuxième cerveau” et son microbiote (l’ensemble des organismes l’habitant) dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies… Illustré avec beaucoup d’humour par la sœur de l’auteur, cet essai fait l’éloge d’un organe relégué dans le coin tabou de notre conscience. Avec enthousiasme, Giulia Enders invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments et à appliquer quelques règles très concrètes pour faire du bien à son ventre.

> Certainement le bouquin le plus instructif et ludique de l’année ! Je voulais le lire depuis tellement longtemps et je suis sur le point de le terminer… En apprenant pleins de choses sur notre intérieur : le rôle très important de nos deux intestins sur tout notre corps comme deuxième cerveau. Mais aussi les allergies, la digestion, et d’autre chose moins glamour comme les différentes formes de nos excréments. Les explications données par Giulia Enders sont très accessibles et la traduction est vraiment exceptionnelle, c’est bourré d’humour. J’ai aussi trouvé très drôle les dessins de l’illustratrice. Bref, si vous aimez apprendre de nouvelles choses ou si vous êtes passionné(e) du corps humain, foncez lire ce bouquin ! 

Mes dernières lectures avis rouquines en jean

Nymphéas noirs, Michel Bussi

Résumé : Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels.
Au coeur de l’intrigue, trois femmes: une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.
Un étonnant roman policier dont chaque personnage est une énigme.
Professeur à l’université de Rouen, Michel Bussi est l’auteur de plusieurs romans parmi lesquels Code Lupin et Omaha Crimes.

> C’est mon premier roman de Michel Bussi mais aussi le premier polar où j’accroche réellement dès le début. C’est tellement bien écrit, moderne, et plein de tact. Même s’il est difficile de s’y retrouver certaines fois entre tous les personnages j’ai trouvé que l’enquête policière était très bien menée et surtout tout en suspens. Le roman est écrit sous trois points de vues différents : trois femmes qui n’ont rien à voir les unes des autres. 
Il faut aussi savoir que c’est le polar français le plus primé de l’année 2011, ça m’avait donné encore plus envie de le lire ! 

Mes dernières lectures avis rouquines en jean

Des avis à partager sur ces bouquins ?
Qu’est ce que vous lisez en ce moment ?